Rayon :

Le bois dormait
EAN13 : 9782848659060
ISBN :978-2-84865-906-0
Éditeur :Sarbacane
Date Parution :
Collection :Albums
Nombre de pages :64
Dimensions : 33 x 29 x 1 cm
Poids : 956 g

Le bois dormait

De

Deux personnages, dont l’un semble un prince, s’engagent sur un chemin. Ils bavardent, remarquent un papillon, une grenouille, un lièvre, un éléphant… un cavalier – tous endormis. Pénétrant dans les faubourgs d’une ville, ils découvrent cette fois un enfant sur une balançoire, tout un orchestre et plus loin un balayeur, deux boxeurs, un roi et une reine – guère plus éveillés.

Nul doute, nous sommes dans l’univers étrange de La Belle au bois dormant, sans les codes visuels habituels. Inutile de raconter le conte, tout le monde connaît. C’est plutôt l’occasion ici de jouer avec le lecteur (et le prince du début). Tu crois qu’ils sont morts ? Allons, tu en avais entendu parler ! 100 ans, à ce qu’on dit ? Mais qu’attendent-ils pour se réveiller ? Il n’y en a pas un qui ait envie que ça change… ? Et donc, un baiser d’amour suffirait à secouer ce monde-là ? Tu y crois, toi ?

Rébecca Dautremer (Auteur) a également contribué aux livres...

Cavale

Cavale

Stéphane Servant

Didier Jeunesse

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 20,00 €
En savoir plus sur Rébecca Dautremer

1 Commentaire 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires partenaires

Conseillé par la Librairie Sorcière Croquelinottes à Saint Étienne

5 étoiles

Par . (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)

Le bois dormait… ou balade au pays des songes d’un conte bien connu.

Voici le nouvel opus de Rebecca Dautremer qui nous invite à cheminer, avec deux mystérieux personnages croqués d’un simple trait, au milieu de scènes splendides. Le trait et le mouvement pour eux, la couleur et l’immobilisme pour ces beaux endormis, chaleureusement peints par l’illustratrice.

Dans des cadrages toujours très soignés, Rebecca Dautremer dessine le temps figé par le mauvais sort, mais avec une totale liberté. Pas de marraine ici, ni de fuseau ou de rouet, pas de princesse alanguie non plus. Elle s’affranchit de tous les codes visuels propres aux contes, elle mélange les époques, s’amuse jusque dans les détails, bref elle donne une vision toute personnelle emplie de poésie et de malice. Malice parce qu’elle réussit à nous prendre au jeu de la connivence, de la curiosité, et nous suivons tels des badauds ces deux personnages s’interrogeant sur le véritable fondement de ce profond sommeil; poésie parce que l’incursion dans ces tableaux colorés opère tel un envoûtement, nous plongeant dans le silence et le surnaturel de ce beau monde dormant.

Première réalisation en tant qu’auteure et illustratrice, première collaboration éditoriale avec Sarbacane... Gageons que cette association n’est pas faite de ronfleurs! On ne peut que crier «Bis!», mais CHUUUUTTT, y’en a qui dorment!

- Librairie Les Croquelinottes.