Je me promets d'éclatantes revanches
EAN13 : 9791095438380
ISBN :979-10-95438-38-0
Éditeur :L'Iconoclaste
Date Parution :
Collection :IC.VERGE
Nombre de pages :178
Dimensions : 20 x 13 x 2 cm
Poids : 232 g
Langue : français

Je me promets d'éclatantes revanches

De

Indisponible Indisponible

Logo plateforme

Ce livre est en stock chez 2 confrères du réseau leslibraires.fr,
Cliquez ici pour le commander

« J’ai ouvert Aucun de nous ne reviendra, et cette voix m’a saisie comme nulle autre. Je suis entrée à Auschwitz par la langue. »

L’une, Valentine Goby, est romancière. L’autre, c’est Charlotte Delbo, amoureuse, déportée, résistante, poète ; elle a laissé une oeuvre foudroyante. Voici deux femmes engagées, la littérature chevillée au corps. Au sortir d’Auschwitz, Charlotte Delbo invente une écriture radicale, puissante, suggestive pour continuer de vivre, envers et contre tout.

Lorsqu’elle la découvre, Valentine Goby, éblouie, plonge dans son oeuvre et déroule lentement le fil qui la relie à cette femme hors du commun. Pour que d’autres risquent l’aventure magnifique de sa lecture, mais aussi pour lancer un grand cri d’amour à la littérature. Celle qui change la vie, qui console, qui sauve.

Valentine Goby (Auteur) a également contribué aux livres...

Murène

Murène

Valentine Goby

Actes Sud

Indisponible sur notre site
Tu seras mon arbre

Tu seras mon arbre

Valentine Goby

Thierry Magnier

Indisponible sur notre site
Chaïma, Jacek, Ning - Tous Français d'ailleurs
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 14,95 €
La fiesta de Mamie Pommerol

La fiesta de Mamie Pommerol

Valentine Goby

Thierry Magnier

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 7,40 €
L'école en prison, une porte de sortie

L'école en prison, une porte de sortie

Cécile De Ram, Sylvie Paré

Editions Du Rocher

Indisponible sur notre site
En savoir plus sur Valentine Goby

1 Commentaire 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

écriture

5 étoiles

Par .

Je découvre avec ce texte Mme Charlotte Delbo, une femme engagée, déportée à Auschwitz puis Buchenwald. Son décès d’un cancer des poumons.

J’ai aimé l’analyse de Valentine Goby sur l’écriture de Charlotte : non pas pour dire l’expérience des camps, mais comme un hymne à la vie. Une écriture poétique qui dit la faim, fait sentir la soif.

Lecteurs, nous savons tout ce que nous apporte un texte littéraire fort ; l’auteure nous éclaire ici sur ce qu’apporte l’écriture en elle-même.

Un texte fort, à part, un livre-hérisson. Une merveille de cette rentrée littéraire.

Quelques citations :

« Lire a été non une quête d’exotisme mais une entreprise d’excavation : la révélation de ce qui me relie intimement au monde ; me coule dans sa respiration ; me fait une semblable. » (p.41)

« Je savais que j’oublierais puisque c’est oublier que continuer à respirer. » (p.64)

« Là-bas, j’ai été sûre qu’une langue n’est pas ajustable à toute réalité. » (p.78)

« je suis Charlotte Delbo, je suis vivante et j’aime ça. » (p.110)

A propos des camps : « On ne revient pas meilleur. On n’est augmenté que d’effroi. La déportation est une perte sèche. » (p.158)

http://alexmotamots.fr/je-me-promets-declatantes-victoires-valentine-goby/