Sombres Citrouilles Bande-Dessinee
EAN13 : 9782369811398
ISBN :978-2-36981-139-8
Éditeur :Rue de Sèvres
Date Parution :
Collection :BD JEUNESSE
Nombre de pages :160
Dimensions : 28 x 21 x 1 cm
Poids : 764 g

Sombres citrouilles bande-dessinee

De

Alors que toute sa famille s’apprête à fêter l’anniversaire de son grand-père, Hermès, quatorze ans, découvre un cadavre dans le potager. Qui a donc pu commettre ce crime ?

Aujourd’hui, 31 octobre, trois générations de Coudrier sont réunies à la Collinière, la grande demeure familiale entourée de forêts et d’étangs, pour fêter, comme chaque année, l’anniversaire de Papigrand, le patriarche. Comme c’est aussi Halloween, Mamigrand a envoyé les petits chercher des citrouilles au potager pour les voisins américains. Mais dans le carré de cucurbitacées encore enveloppé des brumes de l’aube, il y a comme un pépin. Un homme étendu de tout son long, plein de taches rouges, silencieux. Mort. À première vue, personne ne le connaît. L’affaire pourrait donc n’être pas si grave que ça. Le problème, c’est que dans la famille, il y a au moins trois mobiles criminels possibles. Donc trois assassins potentiels. Sans compter tous les secrets qu’on n’a pas encore découverts...

Nicolas PITZ (Auteur) a également contribué aux livres...

Lune indienne

Lune indienne

Antje Babendererde

Bayard Jeunesse

Indisponible sur notre site
En savoir plus sur Nicolas PITZ

1 Commentaire 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

5 étoiles

Par .

Le 31 octobre, à la Collinière, c'est la fête, plus exactement l'anniversaire de Papigrand. Toute la famille se réunit : Mamigrand, les enfants et les petits-enfants et même des voisins, des amis... Lorsque Hermès et ses cousines les jumelles tombent sur un homme mort en plein milieu des citrouilles, ce dernier décide de le cacher pour ne pas gâcher la fête et pour protéger Papigrand qu'il a surpris se quereller avec l'homme le jour même. Mais lorsque le cadavre disparaît de la cachette, le mystère s'épaissit.

Deuxième collaboration -au moins, pour moi c'est la deuxième que je lis, il y a eu La bobine d'Alfred- entre la romancière Malika Ferdjoukh auteure donc du roman du même nom et le dessinateur Nicolas Pitz. Et le résultat est parfait. Bande dessiné copieuse de 153 pages, mais on en redemanderait bien un peu, tant l’histoire de cette famille, des secrets que chacun dissimule, des amours, des attirances et des inimitiés est dense. Malika Ferdjoukh pourrait reprendre quasiment chacun des personnages pour en faire une saga familiale aux multiples ramifications. Donc, disais-je l'histoire est vraiment bien, très bien et si le roman s'adresse à un public jeune, je m'y suis senti très à l'aise, ce qui n'est pas toujours le cas.

Quant au dessin de Nicolas Pitz, il est excellent. Certaines doubles pages sont superbes, soit sur la nature (une des plus belles est celle où l'on voit deux chasseurs, comme quoi, même avec eux , on peut faire de belles choses), soit sur l'intérieur du manoir. Il y a aussi des pages magnifiques, n'ayons pas peur des mots, qui se déroulent la nuit. Le fond est noir et Nicolas Pitz dessine les contours des personnages et des paysages avec des trait verts et bleus très lumineux, l'ensemble est bluffant.

Je suis très enthousiaste pour cet album que je trouve à la fois profond et rafraîchissant. Une belle réussite.